De J à L

Les écrivains - de Jacqmin à Lyr

Les écrivains - J

 

  • Jacqmin, François (1929-1992): Les saisons, 1979 – Le domino gris, 1984 – Le livre de la neige, 1990 – L’Amour la terre, Liège, gmd, 1954 – La rose de décembre, Bruxelles, Bibliothèque Phantomas, 1959 – L’employé, Verviers, Temps mêlés, 1967 – Poèmes, in Phantomas, N°85, mai 1969 – Camera oscura, Verviers, Temps mêlés, 1976 – Le coquelicot de Grétry, Bruxelles, Bibliothèque Phantomas, 1978 – Particules, La Louvière, Le Daily Bul, 1981 – Terres détournées, La Louvière, Le Daily Bul, 1986 – La Distance, in Noésis (Paris), N°3, 1986 – Parole Gelée (avec Pascal Goffaux) 2006.
  • Jacquemin, Albert : Catherine.
  • Jadot, Joseph-Marie (1886-1967)
  • Jadot, René : La République des enfants – La République des Joueurs – La République des pêcheurs (1935).
  • Jans, Adrien (1905-1973) : critique littéraire et romancier. La jeune fille aux sortilèges (1944).
  • Janzyk, Véronique  Les fées penchées (2014)
  • Jauniaux, Jean :Les mots de Maud, Éditions Luce Wilquin, mars (2008).
  • Jaumot, René : poète et romancier. Fleurs mortes (1920) – L’énigme du Grand-Bigarré (1928) – La nue (1929) – Le métro de Charles-Quint (1929) – Brigitte (1930) – Astrid, princesse de légende (1935).
  • Jeanclair, Lucy : romancière et conteuse. Suite en mineur (1914 et 1927) – Jeunes Cœurs dans la Tempête (1931) – La Vocation du petit Benj (1939).
  • Jeangoût, Joseph : La chanson de l’Ardenne (1905) – Au bord des Landes (1907) – Le rouet d’or (1909) – La robe de pourpre (1913).
  • Jelley-Bruyère, Adrienne : Mouch – La Maison enchantée (1928) – Le Petit Homme de la Gare (1929) – L’Oncle Athanase (1930).
  • Job, Armel  (1948): romancier. La reine des Spagnes, récit, Éd. L’Harmattan, Paris, 1995 – La malédiction de l’abbé Choiron, récit, Éd. L’Harmattan, Paris, 1998 – La femme manquée, roman, Éd. Robert Laffont, Paris, 2000 – Baigneuse nue sur un rocher, roman, Éd. Robert Laffont, Paris, 2001 – De la salade!, roman, Éd. Memor, Bruxelles, 2001- Dans la guele de la bête, Paris 2014
  • Joiret, Michel (1942): romancier, poète, essayiste et auteur dramatique . Romans: Leila, Bruxelles, Les Éperonniers, 1981 – La paix des chiens, Bruxelles, Les Éperonniers, 1984 – Madame Cléo, 1981 – La différence, Le Pré aux Sources, Bruxelles, 1990 – Reprends-moi si je meurs, Luce Wilkin, Lausanne, 1990 – Une année singulière, Éditions d’Alcréna, Bruxelles, 1990. Poésie: Chambre sourde, Fagne, Bruxelles, Bruxelles, 1976 – Maître silence, Fagne, Bruxelles, Bruxelles, 1977 – La lampe à huile, Arcam, Paris, 1978 – Le Nord au front, Le Portulan, Bruxelles, 1972 – Calligraphies de gestes et de sens, Le Portulan, Bruxelles, 1983 – Les encres de Chine, Alliance française en Hainaut, Mons, 1986 – Le désordre des choses, Alliance française en Hainaut, Mons, 1987 – Une horloge à la mer, Le Pré aux Sources, Bruxelles, 1990 – Les yeux verts, Le Non-Dit asbl, Bruxelles, 1991 – Orient rouge, La Boîte aux Lettres du Non-Dit, Bruxelles, 1993 – Le désespoir du peintre, l’Arbre à paroles, Amay, 1994 – Avenue du silence, L’Arbre à Paroles, Amay, 1995. Essais: Michel de Ghelderode, dernier mystificateur de l’humain, La Dryade, Virton – La poésie française de Belgique de 1880 à nos jours (en collaboration avec Robert Frickx), Nathan-Labor, Bruxelles, 1977 – La Mer du Nord, du Zoute à La Panne, Art de vivre et gastronomie, Pré aux Sources, Bernard Gilson, 1993 – La littérature belge de langue française, textes et méthode, Didier-Hatier, ouvrage pédagogique. Théâtre: La cave, 1990 – Madame Lazare, comédie en trois actes.elles, s.d.  
  • Joly, Victor (1811-1870)
  • Joly-Bergmann, Marie (1820-1864)  
  • Jones, Philippe (1924) : poète et essayiste. Poèmes: Le voyageur de la nuit, La Maison du Poète, Bruxelles, 1947 – Grand largue, La Maison du Poète, Bruxelles, 1949 – Seul un arbre, Les Lettres, Paris, 1952 – Tu caressais un bois, L’Atelier du Livre, Bruxelles, 1955 – Amour et autres visages, Les Lettres, Paris, 1956 – Quatre domaines visités, L’Atelier du Livre, Bruxelles, 1958 – Formes du matin, Paris, s.d. – Graver au vif, Rencontre, Lausanne, 1971 – Jaillir saisir, Le Cormier, Bruxelles, 1971 – Etre selon, Le Cormier, Bruxelles, 1973 – Le sens et le fleuve, Lettera Amorosa, Braine-le-Comte, 1974 – Racine ouverte, Le Cormier, Bruxelles, 1976 – Carré d’air, Paris, 1978 – D’un espace renoué, Le Cormier, Bruxelles, 1979 – Paroles données, Le Cormier, Bruxelles, 1981 – Fêtes, Biskupi, Zagreb, 1983 – Indice d’ailleurs, L’Empreinte et la Nuit, Bruxelles, 1983 – Image incendie mémoire, Le Cormier, Bruxelles, 1985 – D’encre et d’horizon, La Différence, Paris, 1989 – Toi et le tumulte, Le Cormier, Bruxelles, 1993 – Le temps hors le temps, Le Cormier, Bruxelles, 1994 – Le soleil s’écrit-il soleil, Le Cormier, Bruxelles, 1997 – Les nœuds du sens, Tétras Lyre, coll. Lettrimage, Ayeneux-Soumagne, 1997 – Le miroir et le vrai, Phi, Echternach, 2001. Essais: La presse satirique illustrée entre 1860 et 1890, Institut français de Presse, Paris, 1956 – De Daumier à Lautrec – Essai sur l’histoire de la caricature entre 1860 et 1890, Les Beaux-Arts, Paris, 1960 – La caricature du second Empire à la Belle Epoque 1850-1900, Le Club français du Livre, Paris, 1963 – Daumier – Mœurs conjugales, Vilo, Paris, 1967 –  Ramah (monographie de l’Art belge), Meddens, Bruxelles, 1968 – Du réalisme au surréalisme – La peinture en Belgique de Joseph Stevens à Paul Delvaux (Belgique – Art du temps), Laconti, Bruxelles, 1969 – Magritte, poète visible (Belgique – Art du temps. Études et monographies), Laconti, Bruxelles, 1972 – Bruegel. La chute d’Icare (Les chefs d’œuvre absolus de la peinture), Office du Livre, Fribourg, 1974 – L’Art Majeur, Jacques Antoine, Bruxelles, 1974 – Friedlaender. Tableaux, Bilder, Paintings. Manus Presse, Stuttgart, 1976 – Lismonde, Laconti, Bruxelles, 1977 – La Peinture irréaliste au XIXe siècle, Office du Livre, Fribourg, 1948 – L’alphabet des circonstances. Essais sur l’art des XIXe et XXe siècles, Académie Royale de Belgique, Bruxelles, 1981 – Van Lint, Ministère de la Communauté française, Bruxelles, 1983 – René Carcan, Les Éditeurs d’Art Associés, Bruxelles, 1984 – André Willequet ou la multiplicité du regard, Labor, Bruxelles, 1985 – Jos Albert, Lebeer Hossmann, Bruxelles, 1986 – Image donnée, image reçue, Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Bruxelles, 1989 – L’Art au présent, regard sur un demi-siècle (1960-1990), La Lettre volée, Bruxelles, 1996 – Signes ou traces. Arts des XIXe et XXe siècles, Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique, Bruxelles, 1997 – L’Art pour qui, pour quoi?, Labor, Bruxelles, 1999. Récits: L’embranchement des heures, Paris, La Différence, 1991 – Le double du calendrier, La Différence, Paris, 1993 – L’angle de vue, La Différence, Paris, 1997 – L’instant multiple, La Différence, Paris, 2000- Couleurs d’un éveil, Le cormier, 2010
  • Joostens, Paul (1889-1960)
  • Jouhaud, Auguste (1806-1888)
  • Juin, Hubert (1926-1987) : Hameaux : les sangliers (1958) – La cimenterie (1962) – Chaperon rouge (1963) – Le repas chez Marguerite (1966) – Trois cousines (1968). Poésie: Les Guerriers du Chalco (1976).
  • Jurdant, Louis : poète et romancier d’aventures.

Les ècrivains - K

 

  • Kalisky, René (1936-1981) : Dave au boird de la mer (1977) – Falsch (1983) – Trotsky, etc…(1969) – Le pique-nique de Claretta (1973) – La passion selon Pier-Paolo Pasolini (1977) – Aida, Éd. Cahiers du Rideau de Bruxelles, 1982 – Charles le téméraire, Éd. Jacques Antoine, Bruxelles, 1984 Bibliographie sur René Kalisky
  • Kavian, Eva  Premier chagrin
  • Kegels, Anne-Marie (1912-)
  • Keguenne, Jack, Usufruit des déchirures, jack keguenne & aesth. éditions, 2009
  • Keiffer, Dominique (1830-1891)
  • Kenan , Görgün http://www.promotiondeslettres.cfwb.be/publications/carnet/critiques/142/gorgun.html
  • Kervyn, Roger: poète. Forme de mon souci (1926 et 1930) – Poétique (1942) – L’Hippocampe couronné (1942).
  • Kiesel, Frédéric (1923-)
  • Kinds, Edmond (1907-)
  • Kinnet, Paul : roman policier.
  • Kinon, Victor (Tirlemont 1879-?) poète et critique littéraire. L’âme des saisons (1909) – Bucoliques (1927) – L’an mille (1911) – Monique (1931).
  • Kirsch, Hyacinthe (1810-1886)
  • Kistemaeckers, Henry (1872-1938)
  • Klinkenberg, Jean-MarieVoir faire Faire voir, Les Impressions Nouvelles, 2010
  • Kochnitsky, Léon : Vingt-quatre rondeaux – Elegies bruxelloises (1924).
  • Koenig, Théodore (1922-)
  • Konninckx, Willy : journaliste, poète, conteur et critique d’art.  
  • Krains, Hubert (Les Waleffes 1862-1934 Bruxelles) romancier, conteur et académicien. Au cœur des blés (1934) – Le pain noir (1904) – Les bons parents (1891) – Histoires lunatiques (1895) – Amours rustiques (1899 et 1926) – Figures du pays (1908) – Mes amis (1921).
  • Kribus, SergeThélonius et Lola. Théâtre, Arles, Actes Sud-Papiers, 2011
  • Kristink, Nelly(1911-?) : La Source vive (1944), roman psycologique – Philippe (1944) – Le Village des Charmilles (1946).

Les écrivains - L

 

  • Labaye, Benoît: Mer calme, vent d’ouest (2006)
  • Lacour, José-André (1919-) : romancier. Panique en Occident (1942) – Noces (1943), théâtre – Tristan (1944).
  • Lacroix, Francy : poète et romancier. Rêve d’exil (1917) – La suprême aventure (1925) – Le sang des autres – Un tremblement d’ether (1935), roman d’aventures. Récits de guerre : En plein ciel (1918) – Voluptés d’autrefois (1922) – Cœur d’oiseau (1923).
  • Laenen, Jean (1874- ?) : critique, essayiste et romancier.
  • Laeuffer, Yvonne: journaliste. Œil pour œil, contes orientaux – Quant les Harems s’entreouvrent – Stigmatisés.
  • La Fére, Anne-Marie (1940)
  • La Garde, Marcellin (1819-1899)
  • Lagrange, Elise : Les Frères Laurillard-Fallot (1904) – Le Duc de Malborough en Belgique (1892) – La Tante Véronique – Le Capitaine Verboom.
  • La Haye, Marcel (1908-1972): Poèmes inédits (2007).
  • Lahaye, Maurice : Pétales épars (1923) – Printemps (1931).
  • Lalande, Françoise (1941): romancière et essayiste. La fumeterre, poèmes, Les paragraphes littéraires, Paris, 1973 – L’ambassadeur, poèmes, Jacques Antoine, Bruxelles, 1976 – Le gardien d’abalones, roman, Jacques Antoine, Bruxelles, 1983 – Coeur de feutre, roman, Jacques Antoine, Bruxelles, 1984 – Madame Rimbaud, biographie, Presses de la Renaissance, Paris, 1987. Réédition, Labor, Espace Nord, 2000 – Daniel ou Israël, roman, Acropole, Paris, 1987 – Alma Mahler, théâtre, Actes-Sud Papiers, Arles, 1989 – Le souvenir de ces choses, mise en ondes en 1983 – Noir, roman, Éd. Ancrage, Bruxelles, 2000 – Christian Dotremont, Inventeur de Cobra, biographie, Éd. Stock, Paris, 1998 – Christian Dotremont, Inventeur de Cobra, suivi d’un tiré à part, Décortiqueur de mouches et vierges violées, Éd. Ancrage, Bruxelles, 2000- Sentiments inavouables (2006).
  • Lallemand, Alain: reporter, auteur des correspondances de guerre pour Le Soir, De Standaard et Le Temps. N’oubliez pas le guide 2006.
  • Lalot, Justine A’  rats qui rient, raies qui aiment (2014)
  • Lamarche, Caroline La mémoire de l’air, Paris 2014 http://www.carolinelamarche.net/
  • Lambersy, Werner (1941) : poète. Caerulea, VDH, 1967 – Radoub, VDH, 1967 – À cogne-mots, VDH, 1968 – Haute tension, VDH, 1969 – Temps festif, VDH, 1970 – Silenciaire, Henri Fagne, 1971 – Moments dièses, Henri Fagne, 1972 – Groupes de résonances, Henri Fagne, 1973 – Le cercle inquiet, Henri Fagne, 1974 – Protocole d’une rencontre, Henri Fagne, 1975 – 33 scarifications rituelles de l’air, Henri Fagne, 1976. Deuxième édition, 1977 – Maîtres et maisons de thé, Le Cormier, 1979. Deuxième édition, 1980 – Le déplacement du fou, Le Cormier, 1982 – Paysage avec homme nu dans la neige, Dur-An-Ki, 1982 – Géographies et mobiliers, Dur-An-Ki, 1985 – Quoique mon cœur en gronde, Le Cormier, 1985 – Komboloî + Chand-Mala, Louis Dubost, 1985. Deuxième édition, 1986 – Stilb, édition de luxe, B.-G. Lafabrie, 1986 – Noces noires, La Table Rase, 1988 – L’arche et la cloche, Les Éperonniers, 1988 – Talkie-walkie angel, Unimuse, coll. Lubies, 1988 – Un goût de champignons après la pluie, L’Arbre à Paroles, coll. Le Buisson ardent, 1989 – Cantus obscurius, Architecture Nuit II, Éd. du Théâtre Vesper; Les Éperonniers, 1989 – Maîtres et maisons de thé, Bruxelles, Labor – Entrée en matière, Montpellier, éd. Cadex, 1990 – Architecture nuit, Echternach, Montréal, Bruxelles, éd. Phi, Le Noroît, Les Éperonniers, 1992 – Volti subito, Chaillé-sous-les-Ormeaux; Trois-Rivières; Amay, Le Dé Bleu, Écrits des Forges, L’Arbre à Paroles, 1992 – La nuit sera blanche et noire, Éd. Jacques Boulan, 1992 – Grand beau, éd. Petits classiques du grand pirate, 1992 – Le nom imprononçable du suave, Amay, L’Arbre à Paroles, 1993 – Quinines, Charlieu, La Bartavelle, 1993 – La nuit du basilic, éd. Commune mesure, 1993 – L’écume de mer est souterraine, Nantes, Le Pré Nian, 1993 – Errénité, Gallargues-le-Montreux, éd. À travers, 1994 – Stilb, suivi de Iréniques, Montpellier, éd. Cadex, 1994. Coïmbra (2005, poésies), L’invention du passé (2005)-Corridors Secrets (2007)
  • Lambert, Emilie : livres pour enfants. Au pays des Djéollys.
  • Lambert, Michel Soirées blanches (Editions du Rocher, 1998) – La Troisième marche (Editions du Rocher, 1999) –Fin de tournage (Editions du Rocher, 2001) –La Maison de David (Editions du Rocher, 2003) –Une Touche de désastre (Editions du Rocher, 2006) –Le Jour où le ciel a disparu (Editions du Rocher, 2008) .
  • http://www.editionsdurocher.fr/auteurs-539-Lambert-EdR.html
  • Lambert, Stéphane Paris Nécropole, (Lausanne 2014) 
  • Lambiotte, Michel (1921) : poète. La lumière et les ténèbres, Bruxelles, La Maison du Poète, 1949 – Épreuves, Paris, Seghers, 1950 – Usages, Les Cahiers du Hibou, 1952 – Sur l’aire du blessant suivi de Enfances, Les Feuillets du Terne Soulenge, 1981 – Mémoire des jours, Centre culturel local de Sivry-Rance, 1995 – Jeux de corde, Bruxelles, Le Cormier, 1996 – Itinéraires, Amay, L’Arbre à paroles, 1998 – Espace du seul, Châtelineau, Le Taillis Pré, 1999 – Naissances d’Ève, Bruxelles, Le Cormier, 2000 – Involucres, Amay, L’Arbre à paroles, 2000 – Équations de mars, Châtelineau, Le Taillis Pré, 2001 – Le temps dérobé, Châtelineau, Le Taillis Pré, 2001.
  • Lambotte, Emma (Liège 1876-1933) poétesse, essayiste, conteuse et romancière. Les roseaux de Midas (1910) – Petits poèmes traduits de l’iroquais (1918) – Paniska (1933) – Heureux Vallon (1934) – L’escrimeuse (1937) – Lyse (1903), nouvelle – L’aventureux (1933) roman psycologique – May et le monstre du Loch-Ness (1938), roman.
  • Lambrichs, Georges (1917-1992) Bibliographie sur Georges Lambrichs
  • Landoy, Eugène : Maître Camille Balantin – Maître Suzanne – L’Anarchiste, comédies.
  • Lange, Mony : Fantômes (1942), roman – Cromonthière (1944) – Voisins de Palier (1945), nouvelle.
  • Langlet, Henriette (1815-1875)
  • Larcena, J. : La Roseraie du Saint.
  • Laroche, Pierre (1931-)
  • Laruelle-Louvet, Janine (1934): La Java de l’homme nu suivi par La cité des Mal lotis (2006).
  • Laurent, EmmanuelLe Grisou (1942), roman.
  • Lavachery, Alfred (1852-1934) : Lourty (1892), roman.
  • Lavachery, Henry (1852-1934)
  • Lavry, Charles (1817-1850)
  • Le Bourguignon, Alfred : La chouette, roman du genre fantastique.
  • Le Bussy, Alain, La marque, 2010
  • Le Charolais, Ludovic : Profondeur 1400 (1943), drame sur la mine.
  • Le Cœur, Yann : C’est moi l’assasin (1945), policier.
  • Le Coudrier, J. : romancier. Le bonheur impossible (1927), contes – Irène (1933) roman.
  • Le Frère Mélage : poète. L’Ame belge (1930).
  • Le Fort, Ariane, On ne va pas se quitter comme ça ?, Paris, Seuil, 2010,
  • Le Roy, Grégoire (Gand 1862-1941 Ixelles) poète. Voix lointaines – Les Brebis moroses – Vallée du cœur – Dernière visiteuse (1886) – Chanson d’un soir – Mon cœur pleure d’autrefois (1889) – Chanson du pauvre (1907) – La couronne des soirs (1911) – La besace et le rouet (1912) – Les chemins dans l’ombre (1920) – L’ombre sur la ville (1936) – La nuit sans étoiles (1940) – Contes d’après minuit (1913) – Joe Trimborn (1913), nouvelles.
  • Lebas, Emile: roman social. Déportés – Sous le voile (1927) – Une victoire (1927).
  • Lebègue, Nicolas-Alphonse (1814-1885)
  • Leblanc, Raymond : Dés pipés – Sèves (1943).
  • Leblond, Willy : Maldonne (1941) – Code d’honneur (1942).
  • Lebouc,Georges 
  • Leboutte, AlfredTerre féconde – Hymen sacré – Le poète et l’année (1940).
  • Lebrocquy, Guillaume (1835-1880)
  • Leclecrc, Émile (1827-1907)
  • Leclercq,Pascal Marzi et Outchj, Coups de tête, 2008 http://www.maisondelapoesie.be/auteurs/auteur.php?id_auteur=632
  • Lecocq, Hugues: poète. Vieux thèmes (1908) – Dix petits poèmes pour chanter d’humbles choses (1911) – Septembre (1920).
  • Lecomte, Emile : Clochettes de Muguet (1892) – Papillons et Papillotes (1893) – Vers une aube (1901). Dramaturge : Le Gouvernail, comédie.
  • Lecomte, Georges: romancier folkloriste.
  • Lecomte, Marcel (1900-1966): Démonstrations – Applications (1925) – L’homme au complet gris clair (1931) – Les minutes insolites (1936). Poète. http://www.universalis.fr/encyclopedie/T300403/LECOMTE_M.htm
  • Lecomte, Maurice : La ronde rose – L’heure nuancée.
  • Ledoux Tristan : Impressions d’école (2008)
  • Lefebve, Maurice-Jean (1916-1981)
  • Lefèvre, Victor (1822-1904)
  • Legavre, LéonJeunesse rustique (1926) – Poèmes en Brabant (1935) – Les deux routes – Les Basiliques. Contes : Le livre du Corsaire (1935).
  • Lehman, Boris(1944) : Tentatives de se décrire (2006).
  • Lejeune, Claire (1926): La gangue et le feu, Bruxelles, Phantomas, 1963 – Le pourpre, Bruxelles, Le Cormier, 1966 – La geste, Paris, José Corti, 1966 – Le dernier testament, Lausanne, Rencontres, 1969 – Elle, Bruxelles, Le Cormier, 1969 – Mémoire de rien, Bruxelles, Le Cormier, 1972 – L’atelier, Bruxelles, Le Cormier, 1979, Montréal, L’Hexagone, 1992 – L’issue, Bruxelles, Le Cormier, 1980 – L’oeil de la lettre, Bruxelles, Le Cormier, 1984 – Court-circuit, Montréal, La Nouvelle Barre du Jour, 1985 – Du point de vue du tiers, Montréal, La Nouvelle Barre du Jour, 1986 – Age poétique, âge politique, Montréal, L’Hexagone, 1987 – Le livre de la soeur, Montréal, L’Hexagone, 1992 – La lettre d’amour (2006). Bibliographie sur Claire Lejeune
  • Lejeune, Honoré : poète. L’Esprit qui rit, le cœur qui pleure (1904) – Croquis spadois et verviétois (1905). Dramaturge: Fidélaine (1909) – Eux et lui (1916) – Karla.
  • Lekeuche, Philippe http://www.maisondelapoesie.be/auteurs/auteur.php?id_auteur=90
  • Lekeux, Martial (1884-1962)
  • Leloup, Anne(1968) : Les choses que l’on ne dit pas (avec Daniel Arnaut) 2007.
  • Lemaire, Charles : L’air embaumé (1941), contes.
  • Lemonnier, Camille (Ixelles 1844-1913 Bruxelles) romancier, conteur et critique d’art (L’école belge de peinture, 1906). Un mâle (1881) – Happe-Chair (1886) – La fin des bourgeois (1892) – Le Salon de Paris (1870) – Croquis d’Automne (1870) – Nos Flamands (1869) – Paris-Berlin (1871) – Sedan (1871), réédité plus tard Les Charniers (1881) – Histoires de gras et de maigres (1874) – Derrière le rideau (1875) – Contes Flamand et Wallons (1875) – Un coin de village (1879) – Bébés et joujoux (1879) – Le Mort (1882) – Thérèse Monique (1882) – L’Hystérique (1885) – L’Enfant du crapaud (1888) – Le possédé (1890) – L’homme en amour (1897) – Les deux consciences (1902) – Le bon amour (1900) – Le vent dans les moulins (1901) – Le droit au bonheur (1904) – Madame Lupar (1888) – Claudine Lamour (1893) – L’Arche (1894) – La faute de Mme Charvet (1895) – Quand j’étais homme (1907) – Amants joyeux (1910) – L’Ile vierge (1897) – Adam et Eve (1899) – Au cœur frais de la fôret (1900) – Le petit homme de Dieu (1902) – La chanson du Carillon (1911) – Ceux de la glèbe (1889) – Le Bestiaire (1893) – Dames de volupté (1892) – La vie secrète (1898) – L’ironique amour (1894) – L’Aumône d’amour (1897) – La petite femme de la mer (1898) – C’était l’été (1900) – Poupées d’amour (1903) – Comme va le ruisseau (1903) – Histoire de huit bêtes et une poupée (1884) – Cachaprès (1914)
    L’école belge de peinture 1830-1905; Éditions Labor, 1991
    Bibliographie sur Camille Lemonnier
    Traductions
  • Lenain, Yvan : La maison dans les arbres (1925) – La chambre claire (1924).
  • Léonard, François (1883- ?) : poète, dramaturge symboliste et romancier. La multitude errante – Babylon – Le triomphe de l’homme (1911) – La conquête de Londres (1919) – Le coiffeur de la reine.
  • Lepage, Albert (1895-1986): poète et essayiste. Clins d’œil (1924) – Poèmes pour les jours maigres (1925) – Dans la paix du cœur (1925) – Voiture légère (1927) – Poèmes (1935).
  • Lerminieaux, EdouardChoix de poésies (1930).
  • Leroy, Jean (1887-1978) : Les Funérailles de monsieur Lumumba(2007).
  • Leroy, Marcel (1911-1973)
  • Leruitte, Carlos : Jim l’hypnotiseur (1941), roman policier – Le sens de l’amour (1941) – Patoche libraire (1942), roman – Qui ? Pourquoi ? Comment aimer ? (1945), essai.
  • Letty, Junia: poétesse et romancière. Trois quarts de Lycéenne (1912).
  • Levie, Françoise : L’homme qui voulait classer le monde. Paul Otlet et le Mundaneum (2006).
  • Ley, Madeleine (1901-1981) : poétesse et romancière. La Maison du Ciel (1941) – Le grand feu (1942) – L’enfant dans la forêt, Éd. du Centaure, Paris, 1931 – La nuit de la Saint-Sylvain, Éd. Calmann-Lévy, Paris, 1935 – Olivia, Éd. Gallimard, Paris, N.R.F., 1936 – L’invasion, in Le Soir du 25.II.1940 – La maison du ciel et Petites voix, Éd. Stock, Paris, 1941.
  • Leys, Simon (1924, pseudonyme de Pierre Ryckmans): Les habits neufs du Président Mao (1971) – Georges Orwell ou l’horreur de la politique (1984) – L’humeur, l’honneur, l’horreur (1991), essais – La mort de Napoléon (1986).
  • Lheureux, Albert : Le secret du poète (1930).
  • Libbrecht, Géo : Etincelles (1934) – Les sillons (1935) – Pastels et fusains (1935) – Guirlandes (1936) – Les vitraux (1936) – Palmiers de Tagnonari (1938) – Passages à gué (1937) – Outre ciel (1939) – Comptoirs dans le vent – Ma ville – A la rencontre de Dieu – Noces d’anges – Psyché.
  • Libens, Christian (1954): romancier, poète et essayiste. Poésie: Une autre fois peut-être, Spa, La Louve, 1982 – Cinéma, Verviers, La Dérive, 1991 – Les arbres marchent (1996). Nouvelles: Christophe (nouvelles publiées hebdomadairement de 1983 à 1985 dans le magazine Spirou) – Stanislas détective, Luperca, 1987 – Oscar au Congo, Louvain-La-Neuve, La Revue Générale, 1989 – Tintin royaliste, Louvain-La-Neuve, La Revue Générale, 1991. Romans pour la jeunesse: Un œil à la lune et l’autre crevé, Liège, Dricot, 1982 – Écrase, Négus (en collab. avec C. Raucy, Gembloux-Paris, Duculot, 1986 – Un cocker en or, (en collab. avec C. Raucy), 1996. Essais: Et si on écrivait un roman?, Bruxelles, Labor, 1985 – In memoriam Alexis Curvers, Liège, La Vie Wallonne, 1992 – La Fagne inspiratrice, in Le guide du plateau des Hautes Fagnes, Bruxelles, L’Octogone, 1993.
  • Libert, Jean : journaliste, conteur et romancier. Capelle-aux-Champs (1937) – Filles et Garçons (1941) – Plénitude (1938).
  • Libotte, Camille : Lueur naissante (1914) – L’ombre heureuse (1920) – Tristesse et réalité (1922) – Fleurs de printemps. Essais: Quelques artistes belges contemporains (1924) – Au pays monastique (1926).
  • Liebrecht, Henri (1884-1968)
  • Lienard, Alfred : Nette, Wantje et Luppe ou la surprenante aventure du vrai roi de Bruxelles et d’un son de cloche (1943).
  • LiénauxMascarades rustiques (1923), contes.
  • Ligne, Charles Joseph, Prince de(1735-1814): Mémoire raisonné sur plusieurs ordres de bataille, 1770 – Lettres à Eugénie sur les spectacles, 1774 – Préjugés et fantaisies militaires, 1780 – Coup d’œil sur Belœil et sur une grande partie des jardins de l’Europe, 1781 – Lettres à la Marquise de Coigny, 1787 – Mémoires militaires, littéraires et sentimentaires, 34 volumes, 1795-1811. Annales Prince de Ligne, 1919-1939.
  • Lilar, Suzanne(1901-1992): Le burlador (1946) – Le Roi lépreux (1950) – Le couple (1963) – A propos de Sartre et de l’amour (1967) – Le malentendu du deuxième sexe (1969) – Le divertissement portugais (1960) – Le journal de l’analogiste (1954) – Une enfance gantoise (1976).
    Bibliographie sur Suzanne Lilar
  • Limbosch, Raymond : L’enclos (1910) – Le bois d’Oliviers (1911) – Faunesques (1914) – Le livre des merveilles – Les heures (1920) – Ballades brabançonnes (1921) – Symphonie macabre (1921) – La conquête spirituelle – Vers et versets (1923) – La certitude inquiète (1926) – La rose et l’araignée (1935).
  • Linze, Georges (1900-?) : fondateur du groupe moderne d’art de Liége et de la revue futuriste Anthologie (1920). Ici, poèmes d’Ardennes (1920) – L’Ame double (1921) – Les forces comparées – Le prophète influencé, essai. Recueils de poèmesDix-neuf cent trente (1926) – Avis et forces du temps (1927) – Secret de l’Europe  Danger de mort (1933) – Orages sur la France (1936). RomansLes enfants bombardés (1936) – Sébastien ou le jeu magique (1940) – Marthe ou l’âge d’or (1946) – Riquet en Ardennes (1931), roman d’aventures – La peuplade inconnue (1934) – Vers le Nord mystérieux (1937) – Les vainqueurs de l’océan (1931), récit.
  • Linze, Jacques-Gérard (1925-1997).Romans: Par le sable et le feu, Robert Laffont, Paris, 1962 – La conquête de Prague, Gallimard, Paris, 1965 – Le fruit de cendre, Gallimard, Paris, 1966 – L’étang-cœur, Gallimard, Paris, 1967 – La fabulation, Gallimard, Paris, 1968 – Au nord d’ailleurs, Ed. Jacques Antoine (devenues Les Éperonniers), 1982 – Le moment d’inertie, Pré aux Sources, Bernard Gilson, Bruxelles, 1993 – La trinité Harmelin, Talus d’Approche, 1994. Poèmes: Confidentiel, 1960, Prix Emile Polak, 1960 – Trois tombeaux, 1963 – Passé midi, André De Rache, Bruxelles, 1974 – Cinq poèmes pour la mort, 1974 – Terre ouverte, Pré aux Sources, Bruxelles, 1988 – Au bord du monde, Le Non-dit, 1994. Essais: Mieux connaître Constant Burniaux, André De Rache, Bruxelles, 1972 – Humanisme et Judaïsme chez David Scheinert, P.J.Oswald, 1976. Nouvelles: La maison près du fleuve, in Cyclope, n° 23, Hiver 78-79.
  • Lippert, Jean-Louis (1952)L’affaire du Satan de Stan (2000)
  • Lisarde, K. : Il n’y a qu’une route (1945) roman.
  • Lison-Leroy, Françoise 
  • Litt, Vincent (1954) : Noyez les chatons, Ed. Memory Press (2008)
  • Lobet, M. (1907-1992): essayiste, poète et romancier. Camille Melloy, Paris, Desclée De Brouwer, 1934 – Chercheurs de Dieu, Bruxelles, Les Écrits, 1941 – Histoire mystérieuse et tragique des Templiers, Bruxelles-Paris, Les Écrits, 1943 – La poésie et l’amour, Paris, Éditions du Vieux Colombier, 1946 – La science du bien et du mal, Bruxelles, Éditions des Artistes, 1954 – J. K. Huysmans ou le témoin écorché, Lyon, Éditions Vitte, 1960 – Écrivains en aveu, Bruxelles, Éditions Brepols, 1962 – La ceinture de feuillage, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1966 – Le feu du ciel, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1969 – Classiques de L’an 2000, Nivelles, Éditions de La Francité, 1970 – Arthur Masson ou La richesse du cœur, Bruxelles, Vanderlinden, 1971 – MarceL Thiry, reflets et réflexions, Tournai, Unimuse, 1971 – Montherlant et Le sacré, Bruxelles, A. De Rache, 1972 – L’abécédaire du meunier, Bruxelles, Jacques Antoine, 1974 – Le fils du temple, Bruxelles, Jacques Antoine, 1977 – La pierre et le pain, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Dieu-Brichart, 1979 – Le temple éternel, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Dieu-Brichart, 1983 – Du hainaut picard au roman païs de Brabant. L’imaginaire de Marcel Lobet, Bruxelles, Paul Legrain, 1985 – Nathanaël, le journal d’un Templier, Bruxelles, Les Éperonniers, 1986 – Mon enfance wallonne à Braine-le-Comte au début du siècle, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Dieu-Brichart, 1988 – L’esprit ou la lettre, essai sur la pérennité de l’écriture, Bruxelles, Les Éperonniers, 1990. Bibliographie sur Marcel Lobet
  • Logist, Karel (1962-) Le sens de la visite (2008) – Tout emporter (2008).
  • Loise, Ferdinand (Samson-Namur 1825-1904 Saint-Servais), essayiste et critique littéraire. L’Histoire de la poésie chez tous les peuples, dans ses rapports avec la civilisation.
  • Loreau, Max(1928-1990): philosophe. Bibliographie sur Max Loreau
  • Lorin, PolLa forge du destin (1943) – Dieu châtie les faibles (1943), roman satirique – Que justice soit faite (1943), roman policier.
  • Lorquet, Pierre (1966)Alberto est communiste (2007)
  • Lorry, Albert : Le champ de mon père (1943), roman.
  • Louant, Clémentine (Charleroi 1831-1915) nouvelliste, romancière et poétesse. Poésies (1864) – Fleurettes (1865).
  • Loumaye, Marcel (1889-1956) : L’ombre de la guerre (1919) – Les Vergers en fleurs du ciel de Flandre (1922) – Les roses de silence – Le visage dans le brume (1926) – Poèmes en guerre (1931).
  • Lousberg, Adolphe : Le crime de partout (1931), roman symbolique – Odette, ma voisine (1935), monologues sur l’amour et la religion – Le démon de Stagyre (1943) roman.
  • Louvet, Jean (1934) : Le train du Bon Dieu (1962) – A bientôt, Monsieur Lang (1970) – L’homme qui avait le soleil dans sa poche (1982) – Un homme de compagnie (1994) – Un Faust (1986), théâtre, Théâtre 1 (2006), Bois du Cazier (2006) Devant le mur élevé (2007) Bibliographie sur Jean Louvet
  • Löwenthal, Xavier (1970) auteur, théoricien de la bande dessinée et éditeur belge, fondateur du groupe et de la maison d’édition La Cinquième Couche.
  • Lowie, Patrick http://www.evene.fr/celebre/biographie/patrick-lowie-21783.php
  • Lurkin, Abel (1891-1963) : journaliste, romancier et conteur.
  • Lurkin, Jean (1896-1964) : journaliste, romancier et conteur. Mémoires : Aventures et rancunes d’un journaliste timide (1922) – Le péché de Jacynthe (1923), roman – La bataille de la Sâone (1934) récit épique.
  • Lutens, Fritz (1868-1903) : La Martingale – Le verger de Henriot (1894) – La couvée (1898) – Le vertige (1900), comédies de mœurs.
  • Lyr, René : poète symboliste. Rimes fanées (1921) – Chants de rêve – Dans le silence – Brises.